Cie la Tortue

 Copie de Dzaaa (1) kora mains solo

« Je voyage au gré de mes recherches artistiques et au gré de mes spectacles, toujours avec ma maison sur mon dos, trimballant tout mon monde : ma kora et mes histoires !  La tortue est souvent représentée comme portant le monde…   Animal passeur, elle serait un lien entre la terre et le ciel, entre le visible et l’invisible,entre le réel et l’imaginaire.  On a l’image de la tortue lente et qui va doucement mais sûrement…Ça me plait et ça me va bien !Mais ceux et celles qui ont eu la joie et le bonheur de voir des tortues d’eau savent combien elle peut aussi être rapide !Elle est solide, résistante et symbole de longévité. Alors qu’elle porte nos spectacles et nos désirs de spectacles longtemps ! »        Delphine Noly

La Cie la Tortue a été fondée en 2005 à Besançon.Les créations de la compagnie explorent les liens entre conte et théâtre, récit et musique, voix parlée et voix chantée dans une écriture scénique qui met en jeu le corps et l’espace.

Les spectacles de la compagnie sont écrits pour tous et animés par le souhait de toucher l’adulte qui est dans l’enfant et l’enfant qui est dans l’adulte.

Depuis sa création la Cie La Tortue crée des spectacles à la croisée des réseaux :des petites formes , en passant par des créations in situ aux formes scéniques conçues pour le plateau.

Parallèlement à son travail de recherche, de création et de diffusion la Cie La Tortue mène un travail d’actions artistiques et de territoire.(parcours artistique en résonance avec la dernière création jeune public 2014 intitulée DZAAA ! en Haute Saône en partenariat avec le Centre d’information jeunesse et les écoles,  ateliers autour du processus de création du prochain spectacle intitulé Louise à l’Espace Culturel du Château Ladoucette de Drancy (93) etc…)

Les spectacles

Louise (2017), avec Delphine Noly au récit, au chant et à la kora avec une création électroacoustique sur une réécriture de Karin Serres de sa pièce de théâtre Louise les Ours. Coproduction : Ferme de Bel Ebat- Théâtre de Guyancourt, MA – Scène Nationale de Montbéliard, Centre Pablo Picasso de Hmécourt. Soutien : Ville de Besançon, Ville de Drancy, Les 2 Scènes – Scène Nationale de Besançon, la Fabrique Artistique de Besançon (CDN), la Minoterie de Dijon.

Enfants du tonnerre (2016), petite forme récit et kora de Delphine Noly sur le thème des mythologies en partenariat avec le Musée des Beaux-Arts de Besançon.

DZAAA ! (2014), récit de corps et de voix pour deux femmes , un violoncelle et une kora. Delphine Noly crée en duo avec la violoncelliste Rebecca Handley, une épopée intérieure pour enfants rêveurs à partir de 7 ans, librement inspiré du roman Mongol de Karin Serres.(Coproduction : MA scène nationale, Pays de Montbéliard, La Ferme de Bel Ebat-Théâtre de Guyancourt, La Maison du Conte, Chevilly- Larue, Théâtre Jean Lurçat-Scène nationale d’Aubusson, Espace culturel “Les Forges”- Fraisans, Festival Rumeurs Urbaines. Avec le soutien de la DRAC Franche Comté – Ministère de la culture de la communication, de la Région Franche – Comté, du conseil Général du Doubs, du théâtre le Nickel de Rambouillet et de la Ville de Pantin. Projet présenté aux rencontres 2013 du réseau Quint’Est). (65 représentations au 1er avril 2016, 42 représentations sur la saison 2016-2017).

Toile d’histoires (2011/12), solo de Delphine Noly, au Muséum National d’Histoires Naturelles de Paris dans le cadre de l’exposition « Au Fil des araignées » (75 représentations). La collaboration avec le Muséum se poursuit en 2013 avec la création d’un parcours déambulatoire pour 2 conteurs au sein de l’exposition « Nuit ». (30 représentations).

Sage comme un orage (2009), création jeune public de Delphine Noly (coproduction – Cie la Tortue, Cie du Cercle-Abbi Patrix, La Maison du Conte de Chevilly Larue et la Drac de Franche Comté). Ce spectacle a été programmé plus de 160 fois depuis sa création notamment au Théâtre de la Commune – CDN d’Aubervilliers, au théâtre Nanterre- Amandiers, au Festival Théâtr’enfants Avignon Monclar, à la Cité de la Musique, à l’Auditorium du Louvre, au festival Chorus,dans des médiathèques, lors de festivals…

Tutti Tutti (2007), à destination du très jeune public, a été créé pour être joué dans les crèches, bibliothèques et médiathèques.

Gnak ! (2006), en duo avec Sylvain Kodjo Mehoun (ancien membre du Royal de Luxe, Les petits contes nègres et Les petits contes chinois)

De Dakar à Kédougou (2005), commande de l’Arche de Bethoncourt pour son festival hors les murs Fameux Voisins.

Mama Ô (2005), première création de la compagnie lors des Rencontres jeunes créations de Besançon.

Laisser un commentaire