Louise

Louise raconte. Elle se souvient quand elle avait neuf ans. Elle vivait en Alberta, une province du Canada avec son père et sa grande sœur. Un soir, il lui arrive quelque chose d’extraordinaire : là, juste derrière elle, elle voit un ours immense, blanc transparent, qui la suit, l’accompagne partout et devient petit à petit son ami.

Pas facile de convaincre sa famille. Pas facile surtout quand, des ours transparents, peu à peu, il y en a partout, derrière chaque habitant. Une véritable invasion !

Louise se souvient de sa sœur incrédule, de son père intuitif et sensible, de ces ours étranges et magnifiques mais aussi de la milice anti-ours qui sillonne les rues, carabine au poing, pour les tuer.

Les sons cristallins de la kora et l’univers sonore nous transportent dans un récit initiatique à la lisière du fantastique. La poésie des jeux de lumières ouvre des espaces où la frontière entre le réel et les rêves éveillés de Louise s’estompe.

Coproduction : , MA scène nationale – Pays de Montbéliard, Centre culturel Pablo Picasso de Homécourt, la Minoterie de Dijon

Avec le soutien de : Ferme de Bel Ébat – Théâtre de Guyancourt, la DRAC Bourgogne-Franche Comté – Ministère de la culture et de la communication, du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté, du Département du Doubs, de la Ville de Besançon, de la Ville de Drancy

Un grand merci à : La Friche artistique de Besançon, Les 2 Scènes – Scène Nationale de Besançon, la Médiathèque Georges Brassens de Drancy et la Médiathèque Saint-Exupéry de Neuilly-sur-Marne.

 

Dossier_Louise_Tortue